L'abbaye de l'Estuaire de la Loire

Abbaye de Blanche Couronne

MENU

Aujourd'hui, de l'abbaye il ne reste que les bâtiments monastiques. Mais l'Abbaye de Blanche Couronne rayonnait sur un périmètre beaucoup plus vaste.

Nous connaissons les prieurés :
- La Magdeleine du Gavre était une léproserie
- St Hilaire du Terte à Bouée
- L'angle Chaillou à La Chapelle sur Erdre
- Ste Marie de Pornic
- St Julien de Bouin en Vendée

Nous savons aussi que les moines possédaient des oeillets de marais salant en Presqu'ile Guérandaise.Les emplacements de lieux ayant des fonctions indispensables au bon fonctionnement de l'Abbaye nous sont acquis avec plus ou moins de certitudes :
- le cimetière
- le champ de foire (qui n'est pas celui du bourg de la Chapelle Launay, dans lequel un trésor a été découvert)
- moulin des moines, dont les pierres auraient servies à la construction de l'école Ste Thérèse de la Chapelle Launay
- la ferme de Mortève en Lavau sur Loire et peut être celle de Beauvais en Savenay faisaient partie des possessions de l'Abbaye.
Entre ces deux fermes, un talut au milieu d'une prairie, ressemble à un barrage pour créer une retenue d'eau sur le ruisseau du Goulet.
- près de l'Abbaye, dans un rocher, sont creusés deux sièges où les moines pouvaient de reposer et méditer.
- le palais abbatial des
abbés commandataires
a disparu.   

  Les possessions de l'Abbaye

L'organisation monastique